Maquillage pour tous

Origine du maquillage dans le monde

Les hommes et les femmes se maquillaient le corps afin de se protéger du soleil.
Ils s’enduisaient de poudre d’ocre et de cendre.

Le culte de la beauté est à son apogée.
On utilise des poudres à base de farine de gypse parfumée appelée pierre à plâtre, c’est une roche tendre saline.

Les khôls font leurs apparitions, fabriqués à base de galène, minerai de plomb. Cette poudre noir un peu irritante pour les yeux permet une sécrétion permanente du liquide lacrymal, de sorte que les yeux reste bien humidifiés, les protégeant ainsi de la sécheresse du dessert. Et, bien sûr, pour la mise en beauté du regard, entourant les yeux de noir pour rendre le regard plus intense et plus profond.

Durant tout le début de cette période, le maquillage est prohibé. On pratique des soins du corps, des bains aux huiles, mais le maquillage est considéré comme un briseur d’harmonie.

En fait ce sont les courtisanes qui se maquillent !

Le teint clair et blafard est de rigueur, il faut se différencier des gens qui travaillent dans les champs. Les pauvres ont le visage marqué par le soleil et les intempéries, alors que les nobles doivent arborer un teint représentant la lassitude d’exister.

En Asie, à la même époque, entre le VIe et le IXe siècle, les femmes usent et abusent du maquillage :
les joues sont très roses, les lèvres embellies de rouge, les sourcils disparaissent et sont redessinés plus haut sur le front.

Catherine de Médicis et son teint blanc : a partir du XVe siècle, les femmes et les hommes se poudrent abondamment de blanc le visage et le cou.
La poudre, faite à base de céruse, appelé blanc de Saturne, à base de plomb, abîmait énormément la peau et, de plus, leur faisait tomber les dents.
Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que l’on reconnaît sa toxicité et il sera interdit au XXe siècle.

La mode des mouches fait son apparition : placée sur le front, on l’appelle « la majestueuse », sur la joue « la galante », « baiseuse ou coquette » sur le coin de la bouche.
Et « la voleuse » lorsque elle cache un bouton !!
A partir de 1830, Joséphine conserve la mode du teint clair, mais on ajoute du jaune et du vert afin d’avoir le teint malade, on va même jusqu’à se dessiner des cernes !
C’est en 1881 que la marque Bourjois révolutionne le maquillage avec ses fards secs.
Mais les composants sont toujours de très mauvaise qualité.
C’est en 1913 que les premiers mascaras apparaissent, que le teint devient plus chaud.
En 1932, ce sont les premiers vernis à ongles.
Ce n’est qu’au XXIe siècle que les produits toxiques dans les composants du maquillage sont montrés du doigt et modifiés par des formules chimiques.
Pour nous offrir à nous, les femmes, les moyens de rester belles en toutes circonstances et en harmonie avec nous-même.

Alors n’attendez plus pour être belle et venez prendre des cours ou des conseils personnalisés, chez vous à domicile avec Make up pro !

Tarifs des gants démaquillants écologiques

Nombre de gantsTarif unitaire
1 gant5€
2 gants4€
10 gants3€
20 gants2€
100 gants1€
En savoir plus